Ajax Amsterdam : un club mythique pour une origine mythologique

ajax_amsterdam_wappen-768x511

L’Ajax Amsterdam a été fondé le 18 mars 1900. Aujourd’hui, le club de la capitale néerlandaise est devenu l’équipe la plus titrée de son championnat domestique et l’une des plus connues au monde notamment pour son football total. L’Ajax a toutefois renforcé son côté mythique par un autre aspect : son nom.

L’histoire du club de l’Ajax commence en 1893 sur l’idée d’un groupe d’amis. Ils créent tout d’abord l’Union Amsterdam. C’est seulement en 1894 que le nom Ajax devient le nom du club de la capitale batave. Par manque d’installations et grâce à une fusion, le club renaît définitivement le 18 mars 1900 de sa fusion avec l’AVB (Amsterdamse Voetbal Bond), l’association de football d’Amsterdam afin de devenir l’Amsterdamsche Football Club Ajax ou plus communément l’Ajax Amsterdam.

Un nom d’origine mythologique

Le mythe de l’Ajax Amsterdam bien qu’il soit sportif, se retrouve aussi dans son nom. Non, l’Ajax n’a rien à voir avec une marque de produits ménagers, ni de l’eau de javel comme a pu le faire Salzbourg avec Red Bull. Ajax est un guerrier provenant tout droit de la mythologique grecque. Attention, toutefois, il existe bien deux Ajax dans la mythologie grecque et tous deux sont des héros de la guerre de Troie. Le nom de l’Ajax Amsterdam provient bien d’Ajax « le grand », fils de Télamon (le roi de Salamine). Ajax « le grand » est considéré dans la mythologie grecque comme l’un des héros les plus vaillants de la guerre de Troie. Selon les textes, il est même « le guerrier le plus puissant après Achille ». Si le nom du célèbre guerrier de la mythologie grecque est apposé au nom du club de football de la capitale néerlandaise, il n’apparaît toutefois sur le logo qu’en 1928.

L’historique des différents logos de l’Ajax Amsterdam, avec l’apparition du mythe Grec à partir de 1928 sur le logo. (crédit image : 1m30)

Ce nom de l’Ajax Amsterdam a d’ailleurs failli disparaître des tablettes. En effet, le nom « Ajax » était déjà utilisé par un autre club aux Pays-Bas : l’Ajax Sportman Combinatie, club évoluant aujourd’hui en septième division néerlandaise. Ce dernier a tout de même autorisé l’Ajax Amsterdam à garder son nom via un accord pour une durée de 99 ans. Aujourd’hui, ce contrat a été laissé aux oubliettes et est expiré, pour autant, l’Ajax Amsterdam continue de porter son nom parmi les plus grands d’Europe.

Loin d’être un cas isolé

Autre équipe sur le devant de la scène européenne depuis quelques années, l’Atalanta Bergame possède aussi un nom issu de la mythologie. En effet, Atalante est une héroïne, connue pour sa vitesse et son talent pour la chasse, un nom qui résonne bien aujourd’hui avec le style de jeu et les transitions offensives tranchantes des bergamasques. Bien évidemment, on retrouve les divinités grecques dans le championnat Grec avec l’Aris Salonique en hommage au Dieu de la guerre Arès.

Tifo des supporters de l’Atalanta Bergame, avec le logo du club représentant l’héroïne du même nom que le club : Atalante (crédit photo : calcionews)

Si l’Italie et la Grèce sont des pays connus pour leurs mythes, c’est bien moins le cas de l’Espagne ou des Pays-Bas et pourtant de nombreux clubs prennent des noms mythologiques tout comme l’Ajax. Ainsi en Eredivisie on retrouve l’Heracles Almelo, qui était d’ailleurs simplement nommé Héraclès en 1903 lors de la création du club en honneur d’Hercule, demi-dieu et fils du mythique Zeus. Il donnera également son nom et son image au club d’Alicante en troisième division espagnole.

Le logo de l’Hercules Alicante, club de troisième division espagnole (crédit photo : Hercules Alicante)

Souvent emplies de signes guerriers, de courage, de vitesse et de puissance, les différentes mythologies ont donc trouvé leur place dans un autre univers, celui du football, où les valeurs mises en avant se ressemblent. Un univers dans lequel les joueurs, sont à leur tour, devenus des mythes du monde moderne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduire »