La MLS Next, révolution de la formation à l’américaine ?

maxresdefault

En 1994, les États-Unis accueillent pour la première fois de leur histoire la Coupe du monde de Football. En parallèle, la FIFA demande à la fédération de soccer des États-Unis de créer un championnat professionnel de football, la fameuse MLS est née. 22 ans après, les États-Unis vont de nouveau organiser un mondial, en 2026 en compagnie du Mexique et du Canada. Le pays à la bannière étoilée a pour ambition d’enfin rayonner dans le football.

Longtemps réputée pour ses transferts de stars en fin de carrière, la MLS accélère son processus de développement. Son objectif est on ne peut plus clair, renforcer l’attractivité et donc le niveau de la ligue par la formation. La MLS Next servira également pour renforcer son vivier national en vue de 2026, la ligue majeure de soccer a mis en place un projet d’organisation des championnats de jeunes : la MLS Next. Si cette mise en place n’est pas une révolution dans le système du soccer américain, elle en est une grande évolution. Concurrent du système universitaire, influence européenne, nous allons voir comment et pourquoi a été crée cette MLS Next.

C’est quoi la MLS Next ?

Le développement des jeunes joueurs n’est pas tout nouveau. On pense notamment à la « Génération Adidas », structure de formation qui permet à certains joueurs de NCAA (le championnat universitaire américain, le plus important au monde. C’est le principal championnat de développement des jeunes joueurs dans les ligues majeures américaines) d’entrer directement dans le système MLS en s’assurant la continuité de la carrière des joueurs et leur progression. On y retrouve notamment des joueurs comme Daryl Dike ou Jackson Yueill qui sont déjà internationaux et fers de lance du projet de 2026.

Vidéo de présentation de la MLS Next. Crédit vidéo : Youtube Major League Soccer

La MLS Next est l’organisation qui remplace l’US Soccer Developpement Academy qui avait déjà en son sein de nombreuses équipes de développement des franchises MLS. Au total, 113 équipes de développement réparties sur le pays qui pourront alimenter les franchises MLS. Parfois, ce sont même des franchises elles-mêmes qui engagent leurs équipes de jeunes dans les différentes compétitions. 9 000 joueurs participent, les 30 franchises de MLS, 5 franchises d’USL et 78 académies de niveau « Elite » sont dans la compétition. Les diverses compétitions sont organisées sur les catégories de U13 à U19 et par localités pour éviter les longs déplacements.

« La MLS est ravie de lancer la compétition MLS Next qui placera le développement des joueurs au premier plan tout en leur offrant un environnement sûr et sain pour passer des académies aux équipes premières de la MLS »

Fred Lipka, Directeur technique du développement des joueurs en MLS

Une inspiration européenne en opposition au système universitaire

Avec le développement de ces championnats par régions et catégories d’âge, tout en offrant les infrastructures et l’éducation et en faisant participer clubs professionnels et amateurs « Elite », la MLS s’est fortement inspirée du modèle européen. Place à une catégorisation par âges allant des U13 (moins de 13 ans) jusqu’aux U19 (moins de 19 ans). Une manière aussi d’être pour la MLS Next, plus lisible par les recruteurs internationaux et le système FIFA qui organise ses compétition à compter de U16 jusqu’à U23 pour les espoirs.

Fini donc le système universitaire ? Pas forcément. En effet la MLS garde une partie de son système en place, notamment dans sa prospection des futurs joueurs draftés. La célèbre génération Adidas que nous avons mentionné précédemment, devrait toujours piocher dans le système universitaire. De quoi créer une promotion de joueurs sélectionnés et recrutés afin d’être encadrés et pour les faire progresser, à l’image de l’INF Clairefontaine.

La MLS et la FFF sont partenaires depuis 2013 sur le sujet de la formation. Crédit vidéo : Youtube FFF

Ce choix et cette inspiration est en fait loin d’être anodin. En effet, depuis de nombreuses années, la MLS noue un partenariat fort avec la FFF sur des échanges notamment autour de la formation. On comprend mieux la similitude du système « à la Clairefontaine » de la génération Adidas. Aujourd’hui, plus d’une centaine de coachs américains sont venus se former, notamment à Clairefontaine pour y apprendre le modèle de formation français notamment via l’INF Clairefontaine. Ce modèle inspire aujourd’hui les plus grandes nations du football mondial.

Le système MLS Next est donc bel et bien lancé. Avec les premières finales depuis sa création qui se déroulent durant cet été 2021, la fédération et la ligue espèrent en voir des résultats sur l’équipe nationale pour 2026. La MLS, elle, souhaite continuer à devenir plus attractive, aussi pour les jeunes. Le compte à rebours est en tout cas lancé pour la fédération américaine de soccer. Rendez-vous dans 5 ans.

Remerciements à Arnaud Salas / @MLS_FRA pour son aide et sa contribution dans ce papier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduire »