L’œil des supporters : « ce début de saison est exceptionnel »

article BAF Ligue 1 supporters recadré

Pendant de longues années, la Ligue 1 a été méprisée et a joué le rôle de l’imposteur cherchant vainement à se faire une place parmi les ogres du Big Five. Mais aujourd’hui, les choses semblent enfin avoir changé. Des entraîneurs avec une vraie philosophie de jeu, des surprises inattendues ainsi qu’une flopée de jeunes cracks font actuellement les beaux jours de la ligue des talents.

Que ce soit le surprenant RC Lens de Franck Haise ou encore le leader parisien peinant à convaincre par son jeu, chaque équipe a son lot de spécificité et mérite un regard plus attentionné. Pour décortiquer cette belle amorce de championnat, Baraque à foot a souhaité donner la parole à des supporters et spécialistes de quatre clubs bien différents qui marquent chacun à leur manière une saison de Ligue 1 décidément pas comme les autres…

« La Ligue 1 est en constante progression »

Le championnat de France édition 2021/2022 est assez spécial. On a l’impression que n’importe quelle équipe doit être crainte et que les habitués du haut de tableau ne répondent pas forcément présent. Que pensez-vous de cette saison d’un point de vue général ?

Guillaume Tarpi (OM) : On vit une excellente première partie de saison, c’est très agréable à suivre. Certains leaders sont en difficulté, comme Monaco ou Lille mais le championnat est surtout devenu très homogène avec des équipes qui jouent et qui tentent leur chance, comme Clermont par exemple. Mis à part Paris, aucun club n’a pris le large et chaque rencontre est par conséquent devenue primordiale. Cela contribue fortement au spectacle qui nous est proposé.

Clément (ASSE) : En effet, on a l’impression que rien n’est joué d’avance. Il y a énormément de surprises. On assiste à un très bon début de saison avec beaucoup de matchs ouverts et des jolis buts, c’est vraiment plaisant. Je trouve ce championnat bien plus spectaculaire que les saisons précédentes.

Arthur (PSG) : La Ligue 1 est en constante progression ces dernières années. Ce classement très serré ne m’étonne pas vraiment. La formation française est l’une des meilleures d’Europe et c’est donc en toute logique que chaque club donne le meilleur pour garder ses cracks. Ce qui a forcément un impact sur le comportement global des investissements de ces équipes. À l’image du mercato de Lyon et de l’OM, mais aussi des derniers rachats comme celui de Nice par exemple. Je pense donc que la compétitivité s’est naturellement imposée entre ces clubs aux ambitions grandissantes.

Florian (RC Lens) : Pour le moment, c’est une des plus belles saisons que j’ai vu en L1 depuis que je suis le foot. Je pense que la meilleure qualité des matchs peut s’expliquer par le renouvellement des coachs en championnat (Sampaoli, Gastien, Bosz,…). Selon moi, il y aura beaucoup de suspense dans cette course folle à l’Europe et dans la lutte pour le maintien.

Le Stade Rennais, candidat pour le podium

Quelle est l’équipe qui vous impressionne le plus ?

GT (OM) : Il n’y a pas forcément une équipe qui m’impressionne particulièrement mais Lens est toujours agréable à suivre. Malgré des résultats récents un peu plus compliqué, j’apprécie également le jeu proposé par Clermont. Actuellement Rennes est en très grande forme aussi. C’est donc vraiment dur de ne citer qu’un seul nom (rire).

À LIRE : Clermont foot : plus grand, plus fort

Clément (ASSE) : Je dirais Marseille ou Lens (difficile de choisir) mais je n’ai pas regardé tous les matchs. De ce que j’ai vu, ce sont des équipes vraiment plaisantes à voir jouer.

Afficher l’image source
Gaël Kakuta et Franck Haise, symboles de la réussite de Lens cette saison (crédit image : Allezlens)

Arthur (PSG) : « Impressionner » est un mot fort mais il y en a deux qui me viennent en tête. La première est Nice. Je suis pas mal ce club depuis plusieurs années et il mérite vraiment ce qui lui arrive. Après le rachat, on pouvait se douter de la puissance qu’allait habiter le club, mais honnêtement, je ne pensais pas constater des changements aussi rapides. Le deuxième club qui m’impressionne c’est Lens. Dans la lignée de sa dynamique depuis sa montée en première division, les objectifs restent les mêmes. Ils tiennent le bon bout. Je suis impressionné par la régularité qu’ils arrivent à tenir, c’est une équipe tenace dont la justesse à domicile est un exemple pour n’importe quel concurrent du haut de tableau.

Florian (RC Lens) : A part le Racing, je dirais Rennes. Malgré un départ moyen, ils ont su très vite relever la tête et sont allés chercher de très belles victoires (Clermont, Paris, Lyon,…). Ils sont candidats au podium selon moi.

« Nous vivons un véritable rêve éveillé »

Que pensez-vous des prestations de votre club depuis le début de saison ? Êtes-vous satisfait du niveau de jeu proposé par celui-ci ?

GT (OM) : Je suis globalement satisfait du début de saison de l’OM. On est encore dans le coup concernant l’Europe et nous sommes bien classés en championnat. Alors oui, on peut regretter ce manque d’allant offensif et de rythme que l’on avait durant les premiers matchs. Mais l’équipe s’adapte de plus en plus à ce système et devient davantage solide défensivement avec assez peu de buts encaissés dernièrement. La prochaine étape est donc de trouver l’équilibre entre ces deux aspects, retrouver le danger que l’on apportait à l’adversaire tout en conservant notre solidité défensive actuelle.

Clément (ASSE) : On ne peut évidemment pas être satisfait de notre début de saison. D’un point de vue comptable notamment. Maintenant, au niveau du contenu, on a rarement été ridicule et les joueurs ont souvent montré beaucoup de caractère pour revenir dans les derniers instants. Il faudra être beaucoup plus efficaces dans les deux surfaces, ça c’est certain. Tactiquement, il est impossible d’avoir un avis car il n’y a pas de continuité, tout change d’un match à l’autre (que ce soit à cause des blessures ou des choix du coach).

Arthur (PSG) : Alors concernant Paris, ce n’est pas évident… Le PSG change tous les ans et cette année, c’est au niveau du mercato que ça a beaucoup bougé. Quand on balaye les recrues, on se rend vite compte que les joueurs ont absolument besoin d’un temps d’adaptation. Que ce soit lié à la jeunesse pour Nuno Mendes, Hakimi et Donnarumma, ou d’un changement radical de clubs, de pays et de mentalité pour Ramos ou Messi. Il faut laisser du temps à ces joueurs. Additionné cela aux blessures, au Covid et aux trêves fréquentes qui coupent les dynamiques, le manque de collectivité est finalement peut-être compréhensible. En ce qui concerne le coaching, le problème reste, lui, malheureusement toujours le même. On peut reprocher à Mauricio Pochettino son manque d’idée et de tactique depuis son arrivée. Malgré ça, je reste persuadé qu’avec le temps, cette équipe peut faire de grandes choses.

Florian (RC Lens) : Ce début de saison est exceptionnel, tant au niveau des résultats que dans la qualité de jeu. Le Racing a fait son meilleur départ depuis 20 ans… c’est vous dire ! Nous, supporters, sommes en train de vivre un véritable rêve éveillé. Cet effectif continue sur les bases de la saison dernière où on loupe une qualification en coupe d’Europe à très peu de choses. Les bases tactiques sont restées les mêmes. L’effectif n’a pas non plus beaucoup bougé durant le mercato estival. En effet, seul Loïc Badé a quitté le club dans les titulaires.

« Verratti et Mbappé sont les ingrédients d’une recette qui ne déçoit presque jamais »

Qui est selon vous le joueur le plus important de votre équipe depuis ce début de saison ?

GT (OM) : La réponse ne va pas être très originale mais je vais évidemment évoquer Dimitri Payet. S’il est dans un bon jour, Marseille l’est aussi, et inversement. D’autres joueurs restent tout de même importants à l’image d’un Kamara pour l’équilibre de notre milieu ou encore les recrues Ünder et Saliba qui se sont très bien adaptés au collectif. Mais Payet reste définitivement la pièce maîtresse de cet OM.

Clément (ASSE) : Pour le moment, notre joueur le plus important est indéniablement Wahbi Khazri. C’est notre meilleur buteur et c’est un vrai leader. On espère que ça va durer.

Arthur (PSG) : Comment ne pas penser à Kylian Mbappé ? Présent à tous les matchs depuis plusieurs mois, régulier, il est tout simplement incroyable ! Mais au PSG, je pense que chaque ligne a son joueur indispensable. Marquinhos, Verratti et Mbappé sont les ingrédients d’une recette qui ne déçoit presque jamais.

Florian (RC Lens) : C’est difficile à dire tant cet effectif est soudé et tant les performances collectives sont positives. Maintenant, si je devais vraiment faire un choix, je dirai probablement Seko Fofana qui est la pièce maîtresse de notre milieu de terrain.

Mbappé, Payet, Paqueta, Laborde, le choix n’est pas facile

De manière générale qui est le « MVP » de cette saison de Ligue 1 ?

GT (OM) : C’est difficile à dire, sûrement Mbappé par l’engouement qu’il peut apporter autour du championnat à l’étranger. Par ailleurs, de nombreux jeunes joueurs se révèlent en Ligue 1. Aujourd’hui, la France a la chance de pouvoir compter sur de nombreux talents. Ce sont ces joueurs qui par leur qualité impressionnent et contribuent au spectacle que nous offre notre championnat cette saison.

Afficher l’image source
Kylian Mbappé, véritable leader de l’attaque parisienne (crédit image : Eurosport)

Clément (ASSE) : Très difficile de répondre car il y a beaucoup de supers joueurs. Payet et Paqueta m’ont vraiment plu les fois où j’ai vu Marseille et Lyon, je dirai donc ces deux-là.

Arthur (PSG) : Une question compliquée… Mbappé est le meilleur dans l’ensemble de ses prestations mais je ne peux pas mettre de côté certains joueurs qui ne sont pas assez récompensés. Les plus flagrants sont Lucas Paqueta et Jonathan David. Des joueurs majeurs de cette saison mais qui n’ont pas la reconnaissance qu’ils méritent à cause des résultats de leur club. Je pense aussi à Dimitri Payet, Amine Gouiri ou Gaetan Laborde qui font une excellente saison. Ils doivent être dans le débat.

Florian (RC Lens): Mbappé. Même si pour le moment il n’est pas premier au classement des buteurs, il marche sur l’eau en ce début de saison.

« Marseille doit être en Ligue des champions. […] C’est une obligation »

Quelles sont vos ambitions et à quelle position voyez-vous votre équipe au coup de sifflet final de la 38e journée ?

GT (OM) : Marseille doit être en Ligue des champions. C’est plus qu’un souhait, c’est une obligation. L’OM vit autour de ça. Il le faut pour le développement du club, le mercato ainsi que l’attrait et les revenus que cela pourrait engendrer.

Clément (ASSE) : Honnêtement, je nous vois nous maintenir grâce à l’aide d’un mercato hivernal qui nous sera, je l’espère, bénéfique. Pour le futur, j’aimerais que le club soit enfin vendu aux bonnes personnes. On doit repartir sur un nouveau projet.

Arthur (PSG) : L’ambition est de tout gagner. Et c’est ce que doivent attendre tous les supporters parisiens. Déjà, la Ligue 1 et la Coupe de France sont les deux grands indispensables. Pour la campagne européenne, après une finale et une demi-finale perdue ces deux dernières années, ce serait un échec de ne pas retrouver ces places.

Florian (RC Lens) : Je vois Lens lutter pour la cinquième ou sixième place, comme la saison dernière.

Romeyer, Caiazzo, il est temps de passer la main

Si vous aviez le pouvoir de changer un aspect ou une chose bien précise dans votre club, quelle serait-elle ?

GT (OM) : C’est difficile à dire, peut-être retourner en arrière afin d’effacer certains moments sous Jacques-Henri Eyraud pour donner, dès le début, le pouvoir qu’il avait à Longoria qui est, lui, beaucoup plus à l’aise dans ce milieu que son prédécesseur.

Clément (ASSE): Si je pouvais changer une chose dans mon club, ce serait nos présidents. On espère qu’ils vendront rapidement à des personnes qualifiées.

À LIRE : L’ESTAC à l’aube d’un changement de dimension

Arthur (PSG): Je vais penser à la gestion et aux différents problèmes de formes et blessures. Je donnerai une meilleure hygiène de vie à nos joueurs. Je ne vais pas alimenter le débat mais je pense tous les jours à voir grandir Verratti, Neymar et Icardi au top de leur forme.

Florian (RC Lens) : Ce serait sans aucun doute une sérénité retrouvée entre les associations de supporters et la direction du club.

Pour le mot de la fin, place aux pronostics. Quel sera le top 5 final ?

GT (OM) : Comme ça je dirais Paris, Marseille, Lyon, Nice et Lens.

Clément (ASSE) : Paris, Nice, Marseille, Rennes, Lyon

Arthur (PSG): Je vais prendre en compte les formes actuelles, mais ça reste la Ligue 1 et on le sait, tout est possible ! Paris, Marseille, OL, Nice, Monaco, c’est mon top 5.

Florian (RC Lens) : Paris, Rennes, Nice, Lyon, Lens

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduire »