Quelle place pour les Bleus dans le paysage politique ?

Fierté nationale lors des sacres mondiaux, « caïds immatures » après un fiasco : face aux footballeurs français, la classe politique n’est jamais indifférente. Les cercles du pouvoir et du ballon rond se confondent régulièrement. À tel point qu’un certain Zinédine Zidane était proclamé président de la République un soir d’été de 1998. Entre le […]